Suivez-nous sur Facebook

L’interview « Déconnectés » de Dj Hamida

Il a fait le buzz avec son tube « Déconnectés » l’été dernier et a sorti cette semaine sa nouvelle mixtape « Mix Party 2015 ». Rencontre avec Dj Hamida et sa « Moroccan Touch » qui déferle sur les ondes et les dancefloors.

 

Sunvibz : Peux-tu nous parler de ton parcours : quand as-tu commencé à mixer ? Tes influences ?

Dj Hamida : Le déclic ça a été le film « La Haine », quand j’ai vu la scène ou Cut Killer mixer à sa fenêtre, je devais être en CM2. Par la suite, en classe de 5éme j’ai eu mes premières platines, ce n’était pas du matériel professionnel, plus du matériel de « débrouille » (Sourire). Comme il fallait investir et que je n’avais pas l’argent je me suis dit : « reste à l’école ». C’est à 18 ans que j’ai eu mes vraies platines.

SZ : A l’époque tu avais déjà des projets derrière la tête (mixtapes, morceaux…)? 

Dj Hamida : Oui déjà à cette époque-là. J’ai beaucoup été influencé par ça pour me mettre au mix.

SZ : Penses-tu avoir inventé, développé un nouveau style musical ?

Dj Hamida : Inventer peut-être pas mais défendre un nouveau style oui. C’est un mélange, un melting pot de sonorités maghrébines, de la funk, du rap ; de toutes mes influences en fait. Après il n’y a pas vraiment de nom qui définit ce que je fais. C’est juste la « Maroccan Touch » ! (Rire)

SZ : Est-ce que ta mission est de populariser le rai et les sonorités orientales ?

Dj Hamida : On peut dire que j’ai contribué à les populariser oui, surtout depuis l’année dernière grâce à mon titre « Déconnectés ». Les gens ont voulu découvrir mon univers et le résultat est là. Les gens ont adhéré à mon style, à ma façon de moderniser ces sonorités orientales.

SZ :Tu viens de sortir « Mix Party 2015 », quel est le but de ce projet ?

Dj Hamida : De faire comme l’année dernière : une compilation estivale pour s’amuser cet été. Chaque été depuis 2006 je sors des compilations de ce type, étant donné que c’est une bonne période pour les DJ puisque nous sommes beaucoup sur le terrain à cette période. Mon but c’est d’ambiancer les gens. Et pouvoir le faire avec me propres titres c’est magnifique.

 

DJ Hamida - Mix Party 2015

« Mix Party 2015 » disponible depuis le 25/05/15

 SZ : Cette année plus que les autres ta compilation est attendue ?

Dj Hamida : On peut dire qu’ils m’attendent tous au tournant oui. Je suis quelqu’un de zen donc je ne me fais pas de soucis. Je suis totalement déconnecté par rapport à l’attente, à l’engouement que peut susciter ce projet. Je fais mon boulot.

SZ : Justement t’attendais-tu à un tel succès avec le premier extrait « Déconnectés » ?

Dj Hamida : Le choix du single ne s’est pas fait par hasard, pour le grand public c’était le mieux. J’ai senti  un engouement pour ce titre après un mois, le clip affichait quatre millions de vues. Et quand Skyrock a joué le titre ça a été la patate !

SZ : Comment tu choisis tes collaborations (Kayna Samet, Rim’K, Big Ali…)

Dj Hamida : Au feeling. Il m’arrive aussi de demander au public, aux gens, quelles combinaisons ils aimeraient. Par exemple pour le titre « Miss Vilaine » avec Lartiste et LECK, j’ai eu beaucoup de demandes, les personnes attendaient ces deux artistes sur un même titre.

SZ : Des artistes avec lesquels tu aimerais travailler ?

Dj Hamida : Oui il y en a. Si je dois te donner des noms…avec lesquels je n’ai pas encore travaillé…je dirais Soprano. Il m’esquive en ce moment, il n’a pas le temps. J’aime bien ce qu’il fait, lui apprécie mon travail c’est juste une question d’emploi du temps. Ou sinon des américains mais il faut leur donner des sommes astronomiques ! A moins qu’ils prennent les chèques vacances ! (Rire)

SZ : Quels sont les autres tubes du projet à part « Déconnectés » ?

Dj Hamida : Il y a le morceau « Paname » avec Camro qui tourne déjà pas mal, notamment sur Skyrock. J’ai ressenti l’engouement sur Shazam, le titre est 20e en terme de streaming, ce n’est pas rien. Mais il y en a d’autres, le projet compte 34 titres inédits.

SZ : Tu sors une mixtape, est-ce que ce type de projet a encore une place ?

Dj Hamida : Je ne peux pas dire non. Si je trouve un album qui a fait cinquante millions de vues l’année dernière alors je dirais que les mixtapes n’ont plus leurs places. Si ce n’était pas le cas je pense qu’Universal ne se serait même pas intéressé à moi.

SZ : Avec ton expérience, quelle est la bonne recette faire pour qu’une mixtape fonctionne ?

Dj Hamida : Proposer des inédits. Je fais uniquement de l’inédit aujourd’hui. La force de mon projet c’est de proposer des titres qui ne sont nulle part ailleurs, de jouer mes propres inédits en soirée. Si en plus les gens connaissent les morceaux par cœur c’est extra ! Tout le monde veut faire de l’inédit maintenant. J’ai été influencé par Cut Killer et aujourd’hui c’est moi la source. Ça fait plaisir !

SZ : Est-ce que tu as envie de produire un projet ou des titres rap ?  

Dj Hamida : C’est en cours, j’ai rencontré un artiste que je vais produire. C’est d’ailleurs la première fois que je produis un artiste. Après en ce qui concerne une compilation rap c’est trop compliqué. La plupart des rappeurs français ne s’entendent pas donc tu ne peux pas faire de combinaison. J’ai essayé une fois de faire un morceau avec tous les rappeurs d’origine marocaine et franchement c’était galère. Contrairement aux Etats-Unis ou ils pensent business, en France les egos prennent le dessus même s’ils ne vendent pas un CD.

SZ : Que peut-on te souhaiter avec « Mix Party 2015 » ?

Du succès ! C’est-à-dire un disque d’or minimum et une grosse tournée.

 

Suivez l’actualité de Dj Hamida sur son Facebook officiel et commandez la mixtape « Mix Party 2015 » ici !